Dans cet épisode 10 du podcast Quand je serais grand.e, je rencontre Olivier WEBER.

Ecrivain, diplomate, Olivier Weber est un ancien correspondant de guerre qui a sillonné le monde pour de grands médias, The Sunday Time (Royaume-Uni), The Guardian et Libération. Puis, nommé grand reporter au magazine Le Point.

Olivier Weber a écrit de nombreux ouvrages. Un écrivain multi récompensé pour ses livres : prix Albert Londres, le prix Lazareff, le prix Mumm, le prix Joseph Kessel, le prix de l’Aventure, le prix spécial des Correspondants de guerre, le Trophée de l’Aventure.

Il a également réalisé de nombreux reportages et documentaires pour Arte, Canal Plus, Voyage, France 5 et France 2, dont « L’Opium des talibans » et « Sur la Route du Gange », qui ont obtenu plusieurs prix internationaux. 

Olivier Weber est nommé maître de conférences à l’Institut d’études politiques de Paris où il inaugure le cours « Géopolitique des drogues et des guérillas ». Directeur de la collection « Écrivains Voyageurs », son essai « Kessel, le nomade éternel » (2006) reçoit en 2017 le Prix du Livre Européen et Méditerranéen. Président du Prix Joseph-Kessel, Olivier Weber a été ambassadeur de France, chargé de la traite des êtres humains de 2008 à 2013.

 

Source : grands-reporters.com

 

Les phrases inspirantes D’olivier weber 

J’ai eu envie d’écrire pour porter un message.

 

Le critère le plus important quand on fait des livres, c’est l’honnêteté.

 

Il n’y a pas d’écriture sans vie.

 

Quand on écrit, c’est un peu pour soi et beaucoup pour les autres.

 

L’écriture permet de transcender la réalité.

 

Lancez-vous dans l’écriture, car ce qui est important c’est votre cœur.

Les conseils d’écriture D’olivier

1/ il faut se lancer, 2/ il faut lire les autres, 3/ il faut vivre car la vie fait partie de l’écriture.

Le podcast Quand je serais grand.e est l’audio de larbre-a-palabres.fr
A écouter également sur Radio Mau Nau 😉