Dans cet épisode 2 du podcast Quand je serais grand.e, nous nous asseyons à la table du Café Français, à Paris pour parler du parcours de Sarah Barukh.

Sarah Barukh a publié 2 romans aux éditions Albin Michel. « Elle voulait juste marcher tout droit », son 1er roman et « Le cas zéro » paru en 2018. Alors qu’elle entame l’écriture de son 3ème roman, Sarah aborde avec nous son rapport à l’écriture et la manière dont elle l’a acceptée dans sa vie. Une écrivaine authentique, qui s’attache à façonner chacun de ses livres avec minutie et beaucoup d’amour. Une belle écriture, une belle écrivaine et incontestablement une belle personne.

Les phrases inspirantes de Sarah barukh

     On est sur Terre pour découvrir qui on est et le communiquer aux autres.

     La vie est trop fragile pour se mentir éternellement.

 

     Lire, ça m’a sauvé à beaucoup d’égard, dans les périodes où c’était compliqué.

    Seul compte le moment présent, la quête de sens est un sujet clé.

  

    La vie a quelque chose de complètement absurde.

Les conseils d’écriture de Sarah 

Il est important de bien connaître ses personnages. La simple beauté du geste d’écrire ne suffit pas.

Elle parle ici de discipline dans l’écriture. Cette nécessité d’être rigoureux et de prendre son écriture au sérieux finalement, parce que toutes les histoires méritent d’être racontées.

Le podcast Quand je serais grand.e est l’audio de larbre-a-palabres.fr
A écouter aussi sur Radio Mau Nau 😉