Dans 10 jours les ateliers d’écriture reprennent à Reims.

Pour cette reprise, le thème que je vous propose d’aborder est celui de la description. Aïe Aïe Aïe ! C’est un thème qui pique un peu, vous ne trouvez pas ? En tout cas, il pique pour moi. Pourquoi ? Parce que, l’une de mes croyances ancrées m’a convaincue que la description c’est un art. Je l’ai mise sur un piédestal et je n’ose pas la regarder dans les yeux. Pas tout à fait, du moins !

C’est que j’ai tellement entendu que « la description c’est du sérieux, que la maîtriser c’est réservé à une poignée de chanceux », que pendant longtemps j’ai préféré dire que je ne sais pas faire. Pour tout vous dire, j’ai cru pendant longtemps que je ne savais pas écrire, que je ne savais pas raconter, que je ne savais pas communiquer. Je me voyais comme une malchanceuse vers qui la déesse de la communication ne se serait pas penchée au berceau ! Vous voyez le genre ?!

C’est un peu comme ce prof de 2nde qui m’a dit que je n’avais pas ma place en littéraire, alors que c’était mon souhait. Je me sentais littéraire, je me voyais littéraire. Je suis littéraire. Pourtant, ce prof, avec son avis très limité sur ce que j’étais et n’étais pas, a scellé mon sort ! J’ai fait scientifique…

Je me suis retrouvée à étudier la chimie là où je rêvais de mots et de langues. Logique !

Cela ne m’a pas empêché d’avoir mon bac (comme quoi tout est possible ^^). Et l’ironie de la vie c’est que bien plus tard, j’obtiens mon master et deviens officiellement une… communicante ^^  

J’aurais pu laisser ce prof, rencontré en 2nde, sceller ma vie, mon avenir ! Car, à ce moment-là, même moi je n’aurais pas cru que 20 ans plus tard (ohlala, ça me rajeunit pas !!) je proposerais des ateliers d’écriture et je ferais finalement de ma passion ma nourriture, mon carburant, mon terrain d’exploration.

Pourquoi, je vous raconte cette anecdote ? Parce que je crois que la peur, si on l’écoute trop, paralyse et nous coupe de la vie avec un grand V. Nous coupe de nous-même. Et parce que je souhaite profiter de chaque instant de ce cadeau qui m’est offert, je vous propose d’explorer ensemble un thème qui me faisait aussi peur qu’il peut vous faire peur aujourd’hui.

Et vous savez quoi ? Mes lectures (nombreuses !) sur le sujet et mes recherches me permettent d’affirmer, en toute confiance, qu’il n’y a aucune raison d’avoir peur 😉 Alors, arrêtons d’avoir peur. Tout va bien se passer ! Promis 😉

Je vous prépare d’ailleurs un article plus « sérieux » où j’essaie de synthétiser le fruit de mes recherches sur le sujet. Je vous préviens, cet article risque d’être long tellement il y a de choses passionnantes à dire. Et pour la peine (on est joueur ou on ne l’est pas hein !), je prévois non pas 1 mais 2 ateliers sur cette thématique ^^

Qui me suit ?

PS : en photo, un extrait de ma lecture du moment « Libérez votre créativité » de Julia Cameron 😉 Une lecture bien à propos haha