Pour de nombreuses personnes, écrire serait de l’ordre de l’inné ! On sait écrire ou on ne sait pas. Point, à la ligne.

Au risque d’en froisser quelques-uns, je ne crois pas en cette théorie. Certaines personnes naissent avec des talents, c’est certain. Toutefois, tout talent qui n’est pas travaillé, ne vaut rien. Pour ma part, je crois que l’envie et la curiosité sont des moteurs puissants. Mais je vous l’accorde, cela ne suffit pas (comme le talent ^^).

 

Pour moi, le secret de l’écriture tient en un mot : persévérance.

 

C’est pour cela que je tiens absolument à casser ce mythe qui serait de croire qu’écrire est un don que seulement certaines personnes auraient. En fait, l’écriture est à la portée de tous parce que c’est d’abord une question d’envie et d’exercices. De lâcher-prise aussi !

Alors, si vous pensez avoir envie mais ne pas savoir écrire, je vous propose cette question : « Que signifie, pour vous, savoir écrire ? »
N’aborde-t-on pas plutôt ici LA question de votre confiance en vous, en votre capacité à y aller vraiment ? Souvent, affirmer que l’on ne sait pas, repose sur des éléments de comparaison tels que  « Oui, mais je ne saurais jamais écrire aussi bien que lui ou avoir un style aussi affûté qu’elle… » Mais, qu’en savez-vous si vous ne vous lancez pas ?

Bref, savoir se lâcher la grappe ! Et y aller… quand même, c’est ça qui est important. Pour la peine, je vous partage quelques conseils du maître KING sur le sujet 😉

 

Je crois sincèrement qu’il faut apprendre à dédiaboliser l’écriture et c’est d’ailleurs ce que je vous propose lors des ateliers que j’anime.

Je veux vous prouver qu’avec de la volonté, de la confiance et du lâcher-prise, tout le monde est capable d’écrire. Alors évidemment, cela peut prendre du temps avant de réussir à mettre noir sur blanc ce que l’on a en tête. Parfois, on fait face à des blocages (contrôlés ou non), à des peurs mais avec de la patience et de l’envie, on est tout à fait capable de surmonter ces conflits intérieurs. Et d’en sortir quelque chose de beau. Toujours.

 » C’est ça l’écriture. C’est le train de l’écrit qui passe par votre corps. Le traverse. C’est de là qu’on part pour parler de ces émotions difficiles à dire, si étrangères et qui néanmoins, tout à coup, s’emparent de vous.  » Marguerite Duras

Et attention, je le répète, il ne s’agit pas de se mettre une pression inutile en cherchant à se comparer aux autres ou aux écrivains connu.e.s. Il s’agit plutôt d’avoir confiance, de se laisser aller au jeu de l’écriture, de se laisser surprendre par soi aussi et de s’inspirer de ces écrivains si talentueux, qui nous accompagnent depuis des années parfois !

L’écriture est et restera quelque chose de subjectif. Ne cherchez surtout pas à être le, la meilleur.e parce que cela n’existe pas dans un domaine aussi abstrait que l’écriture. Et son rôle n’est pas de satisfaire votre égo mais de vous transcender. Elle doit vous permettre de casser des barrières et de trouver, pourquoi pas, une certaine paix intérieure. Parce que, je le crois, toute histoire mérite d’être racontée.

Alors, si vous avez envie de franchir le pas et de passer un bon moment en testant des expériences autour de l’écriture, n’hésitez pas à vous inscrire à mes prochains ateliers d’écriture (lien sur le blog), je serais ravie d’explorer avec vous et vous montrer que rien n’est impossible quand on s’en donne les moyens !

 

Je vous donne également rendez-vous dans les jardins de Chalons-en-champagne les 8 et 9 juin 2019 pour 2 événements gratuits ^^ Le 8 juin, de 18h à 20h aux jardins de la Préfecture pour un atelier d’écriture autour des histoires de jardin. Le 9 juin, de 14h30 à 16h sous l’arbre centenaire du Petit Jard, à la rencontre d’une autrice hors du commun, j’ai nommé Marieke AUCANTE qui vous présentera son livre « En écartant les branches ». Pour s’inscrire : contact@larbre-a-palabres.fr

 

À bientôt alors 😉