Je ne sais pas vous mais, j’ai toujours eu envie de vivre 100 vies parce qu’une vie me semblait beaucoup trop….peu ! J’ai toujours pensé que j’étais sur cette planète pour contribuer, à mon échelle, à quelque chose de plus grand que moi. Alors depuis l’adolescence, j’attendais patiemment un signe, venu de je ne sais où ou peut-être quelqu’un qui un jour frapperait à ma porte et me dirait « Lydie, voilà ce que tu dois faire ! Voici ta mission et tu as 1 vie pour l’accomplir ». Ça peut paraitre naïf comme ça (et je crois d’ailleurs que je le suis toujours un peu 😉 mais c’est une croyance qui est devenue mienne pendant longtemps ! Je crois que j’avais besoin de me dire qu’un jour je serais utile à quelque chose de profondément humaniste. J’étais, adolescente déjà, en quête du sens profond de la vie !

N’ayant aucune conscience de ce que c’était, je me suis laissée porter par la vie et attendant que le « signe » m’apparaisse !

Un jour, au détour d’une lecture dont je ne me souviens plus du nom ! C’était l’histoire d’un jeune homme que la vie n’avait pas gâté et qui pourtant avait une force intérieure, une conviction profonde d’être capable de réaliser de grandes choses… qu’il a toutes réalisées. Et en regardant un peu tout ce chemin parcouru, je lis une phrase, qui m’a beaucoup fait réfléchir ! Cette phrase disait en substance « Il y a ceux qui rêvent et ceux qui agissent. Mais seuls ceux qui agissent peuvent réaliser leurs rêves ! ». Ce n’était pas tout à fait comme cela que sa phrase était écrite, néanmoins, je crois que vous en avez compris le sens. Je lisais pour la 1ère fois quelqu’un qui écrivait franchement et sans détour que c’était beau de rêver et ça l’était encore plus de passer à l’action.

Je me suis alors pensée sérieusement sur la question. Allais-je passer mon temps, ma vie, à attendre ce fameux signe que je ne voyais pas ! Etait-ce cela vivre sa vie en attendant que les choses se présentent à soi sans tenter quoi que ce soit ?!

J’ai décidé, il y a une dizaine d’années, que la réponse à cette question était : « Non ! Non, pas question de passer à côté de sa vie. Pas question d’attendre un signe. Pas question de perdre plus de temps ».

Je ne vous cacherais pas que le chemin fut long et tortueux. Parce que les habitudes ont les dents dures. Parce que les croyances, les peurs, les doutes qui germent en nous depuis l’enfance, poussent encore plus vite quand l’heure du changement point. Je crois que cela a été ma 1ère action, ce 1er petit pas qui m’a donné envie d’en accomplir des milliers d’autres. Simplement me dire « Donner vie à ses rêves, c’est d’abord une question de choix et ensuite un petit pas. ». Tous ces petits pas m’ont amené à vous, à tenter l’aventure L’Arbre à Palabres.

C’est un peu comme l’écriture : on ne sait pas trop où les personnages vont nous mener mais on tente quand même l’aventure 🙂 Et dans cette aventure, j’ai eu la chance de croiser le chemin de Lucie. Lucie Renard, une autrice au cœur gros comme une pastèque, qui donne sans mesure et sans rien attendre en retour. Lucie aime à dire que l’écriture est, pour elle, une aventure à vivre sans quitter son bureau. Une vie dans la vie.

La lecture puis l’écriture m’a mené sur la route de Lucie. Grâce à elle, j’ai donné corps à L’Arbre à Palabres en vous offrant ma 1ère box. Je réalisais concrètement que l’aventure commençait pour moi. Que toutes ces actions accumulées, tous ces petits pas m’avaient menée jusqu’à Lucie.

Lucie écrit des histoires et vous les offre tels des cadeaux.

Allez, venez, asseyez-vous et laissez-moi vous conter son histoire.

Que la découverte soit belle.

 

Crédit phot : Pixabay