Chaque semaine, une clé pour avancer.

« J’ai l’idée et après ? »

Eurêka ! Vous avez une idée plutôt précise de ce que vous voulez écrire.

Il s’agit donc maintenant de se mettre en branle. Il faut admettre que la période de confinement actuelle est un terreau qui peut favoriser l’introspection propice à l’écriture (je ne rentrerai pas dans le débat du combo suprême continuité pédagogique / télétravail…).

Alors, comment mettre son écriture en branle ? Comment baliser le chemin sur lequel vous souhaitez lancer votre écriture ?

Je dirai que la première chose est d’écrire. Écrire permet de clarifier. Et pourquoi pas, en utilisant l’écriture automatique ?

Pour ma part, l’écriture de la nouvelle qui m’a valu de faire partie des meilleures nouvelles de la masterclass The Artist Academy de Bernard Werber (et d’être publiée dans le recueil de nouvelles de KOBO France) a commencé de manière assez inattendue !

Je rentrais chez moi, un soir, après une journée de travail harassante. Machinalement, je suis passée par la boite aux lettres. Un bout de papier a attiré mon attention. Il s’agissait d’un billet manuscrit. Quelques mots. Je vous aime.

Ce billet n’était pas anonyme. Il était signé. De mon voisin. Celui-là même qui a confirmé nos suspicions en nous avouant être schizophrène. Schizophrène bipolaire a-t-il même précisé aux policiers venus le calmer un soir où il tentait, vainement, d’ouvrir la porte d’entrée de notre immeuble avec… un couteau de cuisine.

Ce billet donc. Ces 3 mots ont été ma mise en branle. Qu’est-ce qui pousse un voisin à vous déposer ce genre de mots dans votre boîte aux lettres ? Qu’est-ce qui l’a poussé lui, à le faire ? La maladie ? La solitude ? Un peu des deux ? Ou tout autre chose ?

Voilà, j’étais lancée. J’ai commencé à ébaucher les grandes lignes de mon histoire, que je voyais se construire au fur et à mesure sur le papier. Jusqu’à donner une version aboutie. Version que j’ai retravaillée, une dizaine de fois, avant d’arriver à celle qui est proposée dans le recueil.

Dans le cas présent, Stephen King parle de trouver son fossile. Une fois que vous l’avez trouvé, commencez l’exploration. Quelle est cette découverte ? Quels sont les 1ers indices visibles ? Pouvez-vous d’ores et déjà émettre des hypothèses ? Des hypothèses qui risquent de vous mener où ?

Soyez curieux.se et démarrez votre exploration.

Si vous avez envie de tester votre écriture avec des ateliers d’écriture collectifs à distance, gardez un œil sur ma page Facebook 😉 J’y proposerai des ateliers gratuits, en petit comité sur des thèmes variés.

Pour ceux et celles qui sont plutôt tenté.e par un accompagnement personnalisé et individuel, cette proposition pour vous afin de se mettre en branle et d’explorer.

Lydie S. – Accompagnatrice en écriture & prise de parole

Crédit photo : Unsplash – Marten Newhall